Rennes: Des grilles installées sous les arcades de République avant la fin de l’année

SECURITE La ville et La Poste tentent de lutter contre l’occupation des lieux…

C.A.

— 

Des femmes marchent sous les arcades de République, à Rennes.
Des femmes marchent sous les arcades de République, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un point noir. Depuis des années, la ville de Rennes et La Poste tentent de sécuriser les arcades de République. Lieu de deal et de petit trafic, le passage historique du centre-ville est au cœur d’une longue réflexion des pouvoirs publics. Plusieurs fois évoquée, l’installation de barrières ou de vitres avait été refusée par l’Architecte des bâtiments de France. Un accord a été trouvé.

Comme annoncé, ce sont des grilles métalliques qui seront installées sur les accès Est et Ouest des arcades. « Le permis de construire a été accepté. Les travaux vont bientôt pouvoir commencer », a fait savoir la maire Nathalie Appéré. Le chantier devrait être achevé d’ici la fin de l’année.

La ville récupère les caméras

Une convention avait été signée avec La Poste, propriétaire du palais du Commerce. Le passage de la Légion d’Honneur qui fait le lien entre le nord et le sud de la ville restera quant à lui ouvert.

Pour tenter de chasser la petite délinquance, la ville récupérera bientôt la gestion des quatre caméras de vidéoprotection du groupe La Poste. Branchés, ces appareils sont inutiles puisqu’ils ne sont reliés à aucun centre de surveillance.

A terme, La Poste aimerait repenser l’animation commerciale des lieux. L’immense bâtiment, en partie vide, pourrait être ainsi être loué à des entreprises du tertiaire. De nouveaux commerces pourraient également s’y installer.