Finistère: Le contrôle d’alcoolémie tourne mal, deux gendarmes agressés au couteau

FAITS DIVERS L’auteur de l’agression a été interpellé dimanche soir…

Jérôme Gicquel
— 
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici entre Rennes et Nantes.
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / 20 Minutes

Un contrôle routier a dégénéré dimanche soir vers 22h30 sur la commune du Folgoët dans le Finistère. Après avoir refusé de se soumettre au test d’alcoolémie, un individu ivre a agressé deux gendarmes à l’arme blanche. L’un des militaires a reçu un coup de couteau à la main et deux autres à l’abdomen. Le gendarme n’a été que blessé légèrement, protégé par son gilet pare-balles. Les deux militaires ont finalement réussi à maîtriser le forcené avant de l’interpeller.

Un chauffard fonce sur des gendarmes vendredi

Un autre contrôle routier a également failli tourner au drame ce week-end toujours dans le Finistère. Dans la nuit de vendredi à samedi, un individu a refusé de s’arrêter à l’injonction des gendarmes sur la commune de Landéda. Au lieu de ralentir, le chauffard a foncé délibérément sur deux gendarmes qui ont dû s’écarter pour ne pas être percutés. Le véhicule en fuite a ensuite percuté un autre véhicule de la gendarmerie avant de finir sa course par une sortie de route deux kilomètres plus loin.

Dans un communiqué, le préfet du Finistère a dénoncé « des violences inacceptables contre les forces de l’ordre ». « Si ces faits particulièrement violents n’ont heureusement occasionné, dans les deux cas, que des blessures légères pour les militaires concernés, les conséquences de ces actes auraient pu être bien plus tragiques », a-t-il ajouté.