Finistère: Près de 30.000 poissons retrouvés morts dans une pisciculture de l’Inra

ENVIRONNEMENT Les causes du sinistre restent pour l’heure inconnues…

J.G.

— 

Illustration de poissons morts dans une rivière.
Illustration de poissons morts dans une rivière. — RAYMOND ROIG / AFP

Sale temps pour les poissons en Bretagne. Après une pollution industrielle dans la rivière La Seiche près de Rennes, qui a provoqué la mort de milliers de poissons il y a un mois, c’est la pisciculture expérimentale de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) qui a été touchée ce week-end à Sizun dans le Finistère.

Au total, près de 30.000 poissons ont été retrouvés morts, soit 90 % du cheptel, indique Le Télégramme.

>> A lire aussi : Rennes: La pollution d'une rivière par Lactalis tue aussi oiseaux et mammifères

Les causes de la mortalité sont pour l’heure inconnues. « Les bassins sont alimentés par l’eau du barrage du Drennec mais seul le site de la pisciculture Inra a été touché. Ni le barrage ni les piscicultures situées en aval du site expérimental de l’Inra n’ont connu de problème similaire », précise l’Inra, qui a porté plainte auprès de la gendarmerie. Des analyses sont en cours pour déterminer les causes exactes du sinistre.