Rennes: Un détenu qui s'était radicalisé auprès du mentor des frères Kouachi condamné

JUSTICE Le jeune homme, originaire des Côtes d’Armor, a écopé d’un an et demi de prison ferme…

C.A.

— 

L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2017 et qui abrite environ 800 détenus
L'intérieur de la prison de Rennes-Vezin, ouverte en 2017 et qui abrite environ 800 détenus — C. Allain / 20 Minutes

C’est un homme de 23 ans qui s’est présenté à la barre du tribunal correctionnel de Caen (Calvados) jeudi. Connu pour sa radicalisation, cet homme originaire des Côtes d’Armor a d’abord été incarcéré à Rennes-Vezin, où il a rencontré Djamel Beghal, que l’on considère comme le mentor des frères Kouachi, auteurs de l’attaque terroriste à Charlie Hebdo en janvier 2015.

« C’est du passé tout cela »

Transféré à Caen en 2016, ce détenu jugé coupable de violences continue de purger sa peine de six ans de prison. Le personnel de l’établissement découvre début 2017 un courrier glissé dans son coran, où il évoque son appartenance au salafisme. Et sa volonté de tuer policiers, juifs et journalistes, rapporte Ouest-France. Ce sont ces faits de « fabrication et diffusion de message incitant au terrorisme » qui étaient jugés mardi.

« C’est du passé tout cela. J’avais zappé ce courrier. C’était une erreur de jeunesse », a assuré l’homme à la barre, reconnaissant s’être radicalisé en prison. Le tribunal l’a condamné à 18 mois de prison ferme, assortis d’un suivi sociojudiciaire pendant cinq ans, indique Ouest-France.