Rennes: Un billet solidaire pour ceux qui n’ont pas les moyens d’aller au spectacle

CULTURE Le centre Le Triangle met en place une initiative solidaire en cette rentrée…

Jérôme Gicquel

— 

Charles-Edouard Fichet, directeur du Triangle, présente les trois premiers billets solidaires.
Charles-Edouard Fichet, directeur du Triangle, présente les trois premiers billets solidaires. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • L’initiative s’inspire du concept du café suspendu.
  • Il permet à des personnes qui n’ont pas les moyens d’assister à des spectacles.
  • Le centre culturel Le Triangle compte sur la solidarité des spectateurs.

On connaissait déjà le café suspendu, qui consiste à commander deux cafés et de n’en consommer qu’un afin d’en faire profiter une personne dans le besoin. Le concept s’étend désormais au monde de la culture. Après le théâtre du Grand Rond à Toulouse, c’est au tour du centre culturel Le Triangle à Rennes de mettre en place depuis la rentrée le système du billet solidaire.

>> A lire aussi : Toulouse: Le théâtre du Grand Rond lance les « billets suspendus »

Le principe reste sensiblement le même que le café suspendu. « Les personnes qui achètent une place pour un spectacle ont la possibilité de faire un don en majorant le prix de quelques euros supplémentaires. L’argent en surplus est reversé dans une caisse afin d’acheter des places qui seront offertes gratuitement à des personnes qui n’ont pas les moyens », détaille Charles-Edouard Fichet, directeur du Triangle.

D’autres lieux intéressés par la démarche

Une fois que la cagnotte atteint 5 ou 10 euros, un billet de spectacle est alors édité et accroché sur un fil suspendu dans le hall. « Tout le monde peut en bénéficier. Nous n’allons pas vérifier la situation financière de chacun », précise le directeur, qui compte sur « la bonne conscience des gens ». Si le concept du billet solidaire fonctionne au Triangle, il pourrait rapidement être déployé dans d’autres lieux culturels de la capitale bretonne.