Stade Rennais: «Le gars qui peut remplacer Yoann Gourcuff est arrivé, il s’appelle Khazri», estime Rolland Courbis

INTERVIEW L'ex-entraîneur des Rouge et Noir apprécie la dernière recrue du SRFC...

Propos recueillis par Jeremy Goujon

— 

Rolland Courbis parlant à Yoann Gourcuff lors du match Nice-Rennes, le 10 avril 2016.
Rolland Courbis parlant à Yoann Gourcuff lors du match Nice-Rennes, le 10 avril 2016. — V. Hache / AFP
  • Le technicien marseillais demeure confiant, malgré le début de championnat poussif de son ancienne équipe.
  • Selon Courbis, le groupe bretillien, renforcé par les venues de Koubek et Khazri, a les moyens d'en surprendre plus d'un.

Alors que Christian Gourcuff « jouera gros » dimanche soir à Marseille (selon France Football), l’ancien coach du Stade Rennais, Rolland Courbis, analyse pour 20 Minutes le début de saison compliqué des Rouge et Noir (deux nuls, deux défaites).

Que vous inspirent ces rumeurs concernant l’avenir de Christian Gourcuff sur le banc rennais ?

Ça me paraît un peu prématuré, même si on connaît le métier d’entraîneur… et Christian le connaît, ce métier. On sait très bien que, quand tu n’as pas de bons résultats, tu es tout de suite logiquement critiqué et automatiquement menacé. Ce n’est pas nouveau !

>> A lire aussi: «Rolland Courbis a fait du bien à l’image tristounette que le Stade Rennais renvoie»

Êtes-vous déçu de l’entame de championnat du SRFC ?

On ne peut être que déçu, mais on peut aussi se dire qu’on est à 34 journées de la fin, et que les quatre premiers matchs doivent servir pour corriger ce qui ne va pas. Cette année, l’effectif du Stade Rennais, qui n’a pas les contraintes de l’Europa League - contrairement à l’Olympique de Marseille, Nice et Lyon - peut et doit jouer un rôle d’outsider et de trouble-fête. Ce n’est pas le cas pour le moment, mais j’insiste sur le « pour le moment »…

Les premières rencontres laissent pas mal de regrets…

Il y a cinq buts évitables [sur les huit encaissés au total], et sur le plan arithmétique, il manque quatre points, ce qui est quand même énorme ! J’ai vu qu’il y a encore eu un effort de recrutement [avec les arrivées du gardien tchèque Tomáš Koubek et du milieu offensif franco-tunisien Wahbi Khazri], donc Rennes dispose maintenant de 15 à 16 joueurs de très bon niveau dans tous les secteurs… et avec une marge de progression énorme. C’est pour ça qu’il faut rester optimiste.

Le déplacement au Vélodrome s’annonce malgré tout brûlant, d’autant que l’OM reste sur une gifle à Monaco (6-1), non ?

Les matchs qui suivent une coupure internationale sont très compliqués… mais les quatre premiers l’étaient aussi ! Il est sûr que c’est une rencontre très importante pour les deux équipes. L’OM est attendu au tournant, Rennes également.

Le fait que Yoann Gourcuff soit de nouveau blessé, fragilise-t-il la position de son père au sein du club ?

Disons qu’il est regrettable que Yoann ne puisse pas être au mieux de sa forme, parce qu’il fait partie des joueurs qui changent le niveau d’une équipe. Mais le gars qui peut remplacer Yoann dans les semaines à venir est arrivé, il s’appelle Khazri. Sur les quatre premières journées, il n’y avait ni Yoann, ni Khazri pour jouer à la place de Yoann (sic). Et si le Stade Rennais peut prochainement aligner les deux en même temps - ce qui n’est pas interdit - je maintiens qu’il a l’effectif pour jouer les trouble-fêtes.