A 70 ans, il réussit sa troisième traversée de l’Atlantique en kayak

AVENTURE Parti des Etats-Unis le 17 mai, Aleksander Doba  est arrivé en Bretagne dimanche…

J.G. avec AFP

— 

Aleksander Doba est arrivé dimanche dans le Finistère après un périple de 111 jours.
Aleksander Doba est arrivé dimanche dans le Finistère après un périple de 111 jours. — fotokrawczyk.pl

Une troisième traversée de l’Atlantique en solitaire à l’âge de 70 ans. Voilà l’exploit réalisé par le kayakiste polonais Aleksander Doba qui est arrivé dimanche au Conquet près de Brest après 111 jours de navigation. « Hello ! C’est la France, c’est Aleksander Doba et j’ai fait officiellement mes premiers pas sur la terre ferme en Europe », a déclaré le septuagénaire polonais dans une video postée sur sa page Facebook. « Je me sens bien et je suis très content d’avoir finalement atteint l’Europe ! », a-t-il ajouté.

Un périple de 6.680 kilomètres en solitaire

Parti de Barnegat Bay dans le New Jersey (Etats-Unis) le 17 mai dernier, le kayakiste a bravé une mer forte et affirme même avoir « caressé un requin » lors de son périple de 6.680 kilomètres de part en part de l’Atlantique nord. En juin 2016, Aleksander Doba avait dû renoncer en raison d’une mer formée qui avait retourné son kayak par deux fois au large du New Jersey.

>> A lire aussi : Le monstre Thomas Coville fait péter le record de la traversée de l'Atlantique en solitaire

Ingénieur à la retraite, il avait déjà traversé deux fois l’océan Atlantique en kayak, en solitaire et sans assistance. La première traversée l’avait mené de Dakar à Acarau au Brésil entre octobre 2010 et février 2011, et la deuxième de Lisbonne à Port Canaveral, en Floride, entre octobre 2013 et avril 2014.