Quimper: Un avocat condamné pour outrage et rébellion envers des policiers

JUSTICE Il avait résisté aux forces de l'ordre lors d’un contrôle routier à Quimper…

J.G.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un avocat qui se retrouve sur le banc des accusés. La scène s’était déroulée le 10 juillet devant le tribunal correctionnel de Quimper où un avocat du barreau était jugé pour outrage et rébellion à la suite d’un contrôle routier. Pris en excès de vitesse, l’individu avait refusé de décliner son identité aux policiers, sous prétexte qu’il était avocat.

L’avocat avait plaidé lui-même sa relaxe

Il avait ensuite opposé une résistance aux policiers au moment de son interpellation, rapporte Le Télégramme. Lors de l’audience, c’est l’avocat lui-même qui avait plaidé sa relaxe devant ses collègues du barreau.

Le tribunal l’a finalement condamné ce mercredi à des amendes de 3.000 euros pour outrage et rébellion et de 500 euros pour excès de vitesse. Il devra par ailleurs verser 1.650 euros de dommages et intérêts au policier qui s’était constitué partie civile. L’avocat a annoncé sa volonté de faire appel.