Ille-et-Vilaine: Un menhir de plus de 2 mètres de haut disparaît mystérieusement

FAITS DIVERS Le menhir des Douères, à Tréméheuc en Bretagne, aurait été déplacé par le propriétaire du terrain où il se trouvait...

J.U.

— 

Les menhirs Erdeven dans le Morbihan (illustration)
Les menhirs Erdeven dans le Morbihan (illustration) — GILE MICHEL/SIPA

Dommage pour ceux qui voulaient le contempler ou le prendre en photo pendant les vacances. Depuis plusieurs jours, le menhir des Douères, situé à Tréméheuc en Ille-et-Vilaine, a disparu. Mais où est donc passé ce mégalithe anthropomorphe (à l’aspect d’une forme humaine) de 2,20 mètres de haut ?

Selon le journal Ouest-France, qui rapporte cette étrange histoire, c’est l’exploitant des terres sur lesquelles se trouvait le monument qui s’en serait saisi. Les services de la mairie et de la Direction régionale des affaires culturelles ont été contactés, en vain pour l’instant. Mais le propriétaire du terrain « ne serait pas fermé à la discussion » et « n’exclut pas de remettre le menhir en place », a indiqué le maire au quotidien régional.

D’autres apprentis Obélix

Les vols de ces pierres levées ne seraient pas si rares, rapporte Ouest-France. Il y a deux ans, dans les Côtes-d’Armor, un agriculteur avait par exemple déjà joué les apprentis Obélix en déplaçant, à l’aide d’une pelleteuse, deux petits menhirs positionnés dans son champ. Il les jugeait gênant pour ses activités.