Lorient: La carte postale arrive à destination avec 43 ans de retard

INSOLITE Le courrier, qui avait été expédié de Nice, a été remis à la petite-fille du destinataire...

F.B.

— 

Illustration de facteur à vélo.
Illustration de facteur à vélo. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Grosse surprise pour une factrice de Lorient le 22 juillet. En effectuant sa tournée quotidienne, la postière s’aperçoit que le destinataire d’une carte postale n’habite plus à l’adresse indiquée. Et en y regardant de plus près, elle constate que le courrier date du… 21 mai 1974 ! Le cachet postal et le timbre de 50 centimes de francs remontent aussi à cette époque. Bigre ! Comment est-ce possible ?

« Est-ce que quelqu’un l’a trouvée et remise en circulation en la déposant dans une boîte à lettres. Est-elle restée nichée dans un coin ou coincée derrière un casier dans une poste à Nice, puis est-elle réapparue à la suite d’un nettoyage ? On ne sait pas », s’interroge la factrice dans les colonnes d’Ouest-France.

Remise à la petite-fille de Raymond

La carte a été expédiée depuis Nice. La photo représente d’ailleurs la promenade des Anglais. Le texte, adressé à un proche, donne des banales nouvelles de vacances.

>> A lire aussi : Les conseils du musée de la Carte postale pour envoyer l'exemplaire parfait

Malheureusement, le destinataire, qui s’appelle Raymond Côtard, est introuvable. Personne ne le connaît dans le voisinage, ni à l'état civil. Intriguée, la factrice morbihannaise a décidé de poursuivre les recherches. La médiatisation de l'histoire a fait le reste.

La carte postale a finalement été remise à la petite-fille du destinataire vendredi, indique Ouest-France. Elle a expliqué que son grand-père était décédé en 1977. La carte avait été rédigée par le frère du défunt.