Rennes: Le chauffard qui a foncé sur des policiers a été tué par un de leurs tirs

FAITS DIVERS L'autopsie devait déterminer s'il était mort dans l'accident de sa voiture ou en raison des tirs de riposte des policiers...

J.S.-M. avec AFP

— 

Illustration d'un véhicule de police, ici à Rennes.
Illustration d'un véhicule de police, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le chauffard qui a foncé sur des policiers dimanche à Rennes a été tué par un des tirs de riposte des agents, a annoncé ce lundi le procureur de la République de Rennes. Dimanche matin, un homme au volant d’une Twingo grise a accéléré en direction des policiers, blessant légèrement l’un d’eux.

>> A lire aussi : Rennes: Un conducteur meurt après avoir foncé sur des policiers dont l'un est blessé

Deux policiers ont effectué chacun leur tour un tir de riposte pour stopper le conducteur et l’une des balles a ricoché sur une omoplate avant d’atteindre son cœur. L’autopsie réalisée lundi matin confirme que « ce décès est bien la conséquence d’un des tirs des fonctionnaires de police » et non de l’accident de voiture qui a suivi, a précisé le procureur.

« Conditions légales de l’usage des armes »

« Les premiers éléments tentent à confirmer que les fonctionnaires étaient dans des conditions légales de l’usage des armes répondant à une menace immédiate et directe pour la vie de leur collègue mais également à la nécessité d’immobiliser un véhicule qui dans sa fuite pouvait percuter des piétons », a déclaré le procureur.

Lors de l’audition du passager, qui est le propriétaire de la voiture, celui-ci a expliqué que le « conducteur a percuté intentionnellement la police », a-t-il ajouté.

Des feux de voitures et de poubelles en réaction

L’homme décédé, âgé de 26 ans, a été condamné à 29 reprises pour « atteinte à des biens, à des personnes et refus d’obtempérer ». L’automobiliste était recherché par la police pour effectuer une peine de 10 mois d’emprisonnement. Il présentait en outre un taux d’alcoolémie de 1,19 g/l et était positif aux stupéfiants.

Conséquence de ce faits divers, plusieurs véhicules et poubelles ont été incendiées dans le quartier du Blosne, au sud de Rennes, rapporte Ouest-France. Deux hommes, dont un mineur, ont été interpellés. Pour la police, il y a un lien direct, l’homme tué par les policiers ayant des attaches dans le quartier.