Fœtus congelés à Lorient: La mère présumée a été mise en examen pour «assassinats» et placée en détention provisoire

FAITS DIVERS Trois nourrissons ont été retrouvés morts dans des congélateurs et leur mère encourt la réclusion criminelle à perpétuité....

C.A. avec AFP
— 
L'Héliotrope, bateau de la Scapêche basé à Lorient, où un foetus congelé a été retrouvé le 11 juillet 2017.
L'Héliotrope, bateau de la Scapêche basé à Lorient, où un foetus congelé a été retrouvé le 11 juillet 2017. — Loïc Venance / AFP
  • La mère des bébés congelés a avoué avoir étouffé ses enfants à la naissance
  • Cette marin-pêcheur de 50 ans a tué trois nouveau-nés, avant de les congeler
  • Un corps a été retrouvé dans son bateau de pêche, les deux autres à son domicile

Cela faisait près de vingt ans qu’elle vivait avec ses bébés congelés. Jeudi, une femme de 50 ans, mère présumée de trois nouveaux-nés découverts congelés à Lorient mardi, a été mis en examen pour «assassinats» et placée en détention provisoire. Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Elle a étouffé trois bébés avec un coussin

Plus tôt dans la journée, elle avait avoué avoir étouffé trois bébés avec un coussin, juste après leur avoir donné naissance, a rapporté la procureure de la République de Lorient Laureline Peyrefitte. Cette marin-pêcheur aurait accouché en 1998, 1999 et 2003. Elle aurait gardé ses bébés dans son congélateur depuis tout ce temps. Elle aurait dû les déplacer récemment « en raison d’un déménagement », selon la procureure.

La mère, entendue en garde à vue, a expliqué avoir accouché seule, à son ancien domicile de Larmor-plage, près de Lorient (Morbihan). Mère d’un fils de 25 ans, elle aurait étouffé les nouveau-nés avant de les envelopper dans du plastique et de les placer au congélateur.

Une information judiciaire pour assassinats

Mardi soir, un marin qui s’apprêtait à embarquer sur l’Héliotrope, un bateau de la Scapêche, filiale d’Intermarché, a trouvé le corps d’un nouveau-né dans le congélateur du navire. Alertée, la police a alors perquisitionné le domicile de la mère présumée, où elle a trouvé deux autres nourrissons, emballés dans du plastique et placés dans un congélateur.

Une information judiciaire pour assassinats doit être ouverte « dans les prochaines heures », a précisé la procureure.