Rennes: Cinq ans ferme pour le collégien qui avait mortellement étranglé un camarade

JUSTICE Le drame s’était déroulé il y a cinq ans dans la cour du collège de Cleunay…

J.G. avec AFP

— 

Des fleurs avaient été déposées devant le collège de Cleunay, à Rennes, où Kylian était inscrit. Ici en juin 2012.
Des fleurs avaient été déposées devant le collège de Cleunay, à Rennes, où Kylian était inscrit. Ici en juin 2012. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Un jeune homme de 21 ans a été condamné vendredi par la cour d’assises des mineurs de Rennes à cinq ans de prison ferme pour des coups mortels sur un collégien de 13 ans. Le drame s’était déroulé le 22 juin 2012 dans la cour de récréation du collège de Cleunay à Rennes. Kylian, 13 ans et élève de 5e, était décédé après avoir subi un étranglement lors d’une bagarre avec un autre élève.

Après une altercation aux toilettes, puis un échange de coups dans la cour, l’accusé avait fait une clé d’étranglement à la victime, qui était tombée au sol. Hospitalisé dans un état grave, le jeune garçon était décédé dans la nuit. L’autopsie avait permis de confirmer un décès dû à une strangulation.

Les faits requalifiés en « coups mortels »

Le procès, qui a duré trois jours, s’est déroulé à huis clos. Au cours du procès, les faits, initialement assimilés à un meurtre, ont été requalifiés en « coups mortels ». L’accusé « n’avait pas l’intention de tuer, il ne cherchait pas la mort de son camarade », a estimé Me Antoine Vey, avocat de l’accusé.

« Il essaiera de tout faire pour avoir un parcours exemplaire », a ajouté l’avocat à propos de son jeune client qui a depuis le drame obtenu le bac et entamé un parcours de 11 mois dans le bâtiment, interrompu seulement pour préparer son procès.