La bande avait dérobé plus de 3.500 bouteilles d’alcool dans le Grand Ouest

JUSTICE Deux personnes ont été condamnées à de la prison ferme…

J.G.

— 

Illustration de bouteilles d'alcool.
Illustration de bouteilles d'alcool. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Cinq personnes étaient jugées en fin de semaine devant le tribunal correctionnel de Rennes pour le vol de plus de 3.500 bouteilles d’alcool dans des commerces du Grand Ouest. L’enquête avait démarré suite à la recrudescence de cambriolages à la voiture-bélier dans les départements d’Ille-et-Vilaine, de Loire Atlantique et du Maine-et-Loire entre l’été 2015 et le début de l’année 2016, rapporte Ouest-France.

Déjà condamné dans le passé pour des faits similaires, un homme avait été placé sur écoute. Les enquêteurs avaient alors découvert qu’il participait à un trafic de bouteilles d’alcool volées. Durant cette période, les cambrioleurs auraient dérobé dans des commerces d’alimentation 3.572 bouteilles, dont une partie aurait été revendue à un couple gérant un hôtel-restaurant à Nantes, précise le quotidien.

Les cambrioleurs retrouvés grâce à leur ADN

C’est grâce à l’ADN des voleurs retrouvé dans des véhicules utilisés pour les cambriolages que les enquêteurs avaient réussi à interpeller certains membres de la bande. Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné les deux principaux protagonistes à des peines de six ans et quatre ans de prison ferme, dont un an avec sursis et mise à l’épreuve. Les trois autres prévenus ont quant à eux écopé de peines allant de six mois avec sursis avec mise à l’épreuve à quatre mois avec sursis.