Saint-Brieuc: Un professeur condamné pour avoir filmé les décolletés et sous les jupes

JUSTICE C'est la cliente d'un supermarché qui a donné l'alerte...

C.A.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

« Je fais des vidéos pour mon usage personnel et pour les échanger avec des amis. » Quand on connaît la nature de ces vidéos, la phrase fait froid dans le dos. Jeudi, un professeur des Côtes-d’Armor a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir filmé à leur insu plusieurs femmes, rapporte Ouest-France.

Suspendu par l’Education nationale

Dans la rue ou dans des magasins, il filmait sous les jupes des femmes. Le quotidien relate également des faits commis dans le cadre de son travail. Le professeur avait filmé le décolleté de l’une de ses élèves. Les documents ont tous été retrouvés sur l’ordinateur du prévenu.

>> A lire aussi: Un voyeur filme une mère et sa fille dans les vestiaires de la piscine

C’est une femme qui a donné l’alerte début juin, quand elle a remarqué qu’un homme cherchait à filmer sous sa jupe avec son téléphone. Interpellé, l’homme a reconnu souffrir de pulsions. Suspendu par l’Education nationale, il ne pourra pas enseigner pendant cinq ans.