Bretagne: Dans le parc du château, un repas gastronomique perché à 7 m dans les arbres

GASTRONOMIE A Piré-sur-Seiche, le Château des Pères invite les clients à venir manger à 7 mètres de haut…

Jérôme Gicquel

— 

Pour des mesures de sécurité, le restaurant éphémère ne peut recevoir que huit clients répartis sur deux tables.
Pour des mesures de sécurité, le restaurant éphémère ne peut recevoir que huit clients répartis sur deux tables. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes
  • Testé en catimini l’an dernier pour des privilégiés
  • « Un menu arboré » concocté pour l’occasion par le chef Jérôme Jouadé

Savourer un menu gastronomique signé du chef Jérôme Jouadé perché dans les arbres à 7 mètres de haut. C’est l’expérience pour le moins originale proposée au Château des Pères à Piré-sur-Seiche, au sud-est de Rennes. Testé en catimini l’an dernier pour quelques privilégiés, le concept va être proposé aux clients du restaurant La Table des Pères cet été avec une formule baptisée « La Table des Perchés ».

Munis de harnais, les clients peuvent dîner en toute sécurité perchés dans le vide.
Munis de harnais, les clients peuvent dîner en toute sécurité perchés dans le vide. - J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Mais avant de déguster la cuisine du chef, les clients devront s’armer de courage. Equipés d’un harnais d’escalade, ils devront grimper en solo afin de rejoindre les deux tables de quatre couverts chacune qui les attendent dans les cimes d’un chêne centenaire. « C’est totalement sécurisé une fois là-haut, on profite du repas en oubliant même parfois qu’on est en hauteur », assure Julien Restif.

Une cuisine nomade installée au pied de l’arbre

Spécialiste des installations en hauteur, le gérant de l’entreprise Bout’Branche a soumis l’idée aux équipes du Château des Pères. « J’avais déjà testé des apéros perchés et ça avait vraiment bien fonctionné. Là, on est sur de la cuisine gastronomique mais le concept reste le même », indique-t-il.

>> A lire aussi : Alaska, l’art de déjeuner au milieu d’une brocante à Rennes

Séduit par le défi, le chef Jérôme Jouadé a concocté pour l’occasion « un menu arboré » dans lequel on retrouve notamment une glace au sapin de Douglas ou un homard bleu servi avec des fleurs du jardin. Toute la difficulté pour le chef réside dans la préparation du menu puisqu’il lui faut délaisser les cuisines du restaurant pour installer un équipement nomade au pied de l’arbre.

Un sommelier volant pour remplir les verres

Les plats sont ensuite servis dans un caisson acheminé tout là-haut avec une corde d’escalade. Même le sommelier est mis à contribution avec une prestation de haute voltige pour remplir les verres des clients.

« C’est une expérience assez incroyable. Le temps est comme suspendu une fois qu’on est là-haut. On met un peu de temps à s’installer et à dompter la peur du vide. Mais à la fin, on n’a plus du tout envie de redescendre », indique l’un des premiers convives de la Table des Perchés, qui sera ouverte tous les mercredis et jeudis en juillet, à la fin août et début septembre.