Rennes: Voici en images le visage du nouveau CHU

SANTE Le centre hospitalier de Pontchaillou sera totalement réaménagé d’ici 2026, avec notamment le transfert de l’hôpital Sud…

Jérôme Gicquel

— 

Vue du nouveau parvis qui donnera accès aux urgences, avec à gauche le futur pôle Femme-Mère-Enfant. Lancer le diaporama
Vue du nouveau parvis qui donnera accès aux urgences, avec à gauche le futur pôle Femme-Mère-Enfant. — Prospective : Agence Emmanuelle Colboc & Associés
  • Actuellement, cinq sites hospitaliers – Pontchaillou, hôpital Sud, Hôtel Dieu, la Tauvrais et Pasteur – sont en activité à Rennes
  • La future « cité de la santé » à Pontchaillou est évaluée à 535 millions d’euros

Annoncé par la maire Nathalie Appéré lors de ses vœux aux acteurs du monde économique en début d’année, le projet de reconstruction du centre hospitalier universitaire à Rennes se précise. Actuellement implanté sur cinq sites (Pontchaillou, hôpital Sud, Hôtel Dieu, la Tauvrais et Pasteur), le CHU va regrouper toutes ses activités sur le site de Pontchaillou.

« Ce projet apporte une réponse à l’hétérogénéité, à l’éclatement et à l’ancienneté d’une grande partie du patrimoine immobilier du CHU, afin d’améliorer par la modernisation globale du site, les conditions d’accueil et de prise en charge des malades et les conditions de travail des professionnels », précise le CHU dans un communiqué.

L’hôpital Sud « plus adapté ni adaptable »

Le projet majeur de ce réaménagement du CHU consistera au transfert de l’hôpital Sud, situé dans le quartier du Blosne, qui accueille actuellement les activités maternité et pédiatrie. « L’hôpital Sud n’est plus adapté ni adaptable aux standards modernes, sauf à engager des travaux extrêmement coûteux, qui ne résoudraient pas de toute façon les problèmes liés à l’éloignement des différents sites », a indiqué Nathalie Appéré dans les colonnes de Ouest-France.

>> A lire aussi : Rennes : Que deviendra le quartier du Blosne sans son hôpital ?

Evalué à 535 millions d’euros au total, le projet de reconstruction du CHU doit permettre d’ici la période 2022-2026 de faire émerger sur le site de Pontchaillou une véritable « cité de la santé ». Avec une capacité de 1.802 lits, l’actuel CHU a pris en charge l’an dernier 128.425 patients en hospitalisations et 512.892 patients en consultations. C’est l’un des plus gros employeurs de la région Bretagne avec 8.400 professionnels qui y travaillent, dont plus de 700 médecins.