Rennes: Christophe Honoré rejoue ses années étudiantes dans son nouveau film

CINEMA Le tournage démarre ce mercredi dans la capitale bretonne…

Jérôme Gicquel
— 
Le réalisateur français Christophe Honoré a passé ses années étudiantes à Rennes.
Le réalisateur français Christophe Honoré a passé ses années étudiantes à Rennes. — François Guillot AFP

Silence, ça tourne ! Christophe Honoré et ses équipes poseront leurs caméras ce mercredi à Rennes pour les besoins de son nouveau film Plaire, baiser et courir vite, produit par Les Films Pelléas. Après deux jours de tournage à Binic dans les Côtes d’Armor, le réalisateur de Non ma fille tu n’iras pas danser ou Les chansons d’amour restera dans la capitale bretonne jusque début juillet.



Une romance homosexuelle dans les années 90

Une ville que Christophe Honoré connaît bien puisqu’il y a suivi des études de lettres à l’université Rennes 2 et fait une école de cinéma. Dans son nouveau film, Christophe Honoré revient d’ailleurs sur ses années étudiantes à Rennes en mettant en scène Vincent Lacoste et Pierre Deladonchamps dans une romance homosexuelle.

Le tournage se déroulera intégralement dans le centre-ville de Rennes, et le plus souvent de nuit. Des scènes seront notamment tournées sur la place Hoche, la place du Parlement ainsi que dans la rue de Saint-Malo, où la Fête de la paresse sera rejouée pour les besoins du film.

Après la Bretagne, Christophe Honoré poursuivra le tournage pendant l’été à Paris et Amsterdam. La date de sortie du film n’est pas encore connue.