Bretagne: Confondu par son ADN, un homme interpellé deux ans après un viol

FAITS DIVERS Une joggeuse avait été agressée le 18 avril 2015 à Trélivan (Côtes-d’Armor)…

J.G.

— 

L'individu a été interpellé mercredi à son domicile par les gendarmes
L'individu a été interpellé mercredi à son domicile par les gendarmes — PHILIPPE HUGUEN

Un homme de 27 ans a été interpellé mercredi matin à son domicile dans la région de Dinan. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une joggeuse de 22 ans en 2015 à Trélivan (Côtes-d’Armor). Confondu par son ADN, l’individu a été mis en examen pour viol et agression sexuelle et écroué à Rennes, rapporte Ouest-France. Lors de sa garde à vue, il aurait reconnu les faits sans livrer beaucoup de détails.

Une campagne de tests ADN pour retrouver l’auteur

Les faits s’étaient déroulés le 18 avril 2015 près d’un plan d’eau à Trélivan. Alors qu’elle faisait son jogging en début de soirée, la joggeuse avait été agressée par un homme « de façon violente avec une connotation sexuelle », avait alors précisé le parquet de Saint-Malo en charge de l’enquête.

>> A lire aussi : Dix ans après les faits, le violeur à la montre est arrêté

Pour tenter de retrouver l’agresseur, deux campagnes de tests ADN avaient été menées sur tous les hommes de la commune et des environs en avril 2016 et en février dernier. C’est lors de ce dernier test que l’ADN du suspect a été confondu avec les traces retrouvées sur les vêtements de la victime.