Bretagne: Deux singes volés à la station biologique de Paimpont

FAITS DIVERS Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie…

Jérôme Gicquel

— 

Les deux singes volés ce week-end à la station sont des mones de Campbell.
Les deux singes volés ce week-end à la station sont des mones de Campbell. — EthoS

La station biologique de Paimpont, située à 50 kilomètres à l’ouest de Rennes, a été victime d’un vol de deux femelles singes ce week-end. L’absence des primates, deux mones de Campbell, a été constatée samedi matin par l’animalier de garde qui a observé des traces d’effraction, indique dans un communiqué l’université Rennes 1, propriétaire de la station.

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie et les mesures de surveillance ont été renforcées sur le site.

Le comportement animal étudié sur le site

Les deux singes étaient hébergés au centre de primatologie de la station où sont développés des enseignements et des recherches scientifiques sur l’étude du comportement animal.

« Outre la perte scientifique, il s’agit d’individus qui étaient nés et avaient grandi dans ce même groupe. Leur stress, dû à la capture mais aussi à la séparation sociale, doit être intense », déplore l’université.