Bretagne: Contrôlé à 3,70 grammes après un accident. « J’ai bu deux rosés, on a dû me droguer »

FAITS DIVERS L'homme circulait à bord d'une voiture sans permis...

C.A.
— 
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici mené entre Nantes et Rennes.
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici mené entre Nantes et Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Lundi, un homme de 45 ans était jugé par le tribunal de Quimper pour avoir délibérément foncé dans un véhicule, alors qu’il conduisait sa voiturette, rapporte Le Télégramme. Les faits s’étaient déroulés au mois d’août 2016 à Camaret-sur-Mer, à la pointe de la presqu’île de Crozon (Finistère).

Ce soir-là, le prévenu était au volant de sa voiturette quand il a dépassé un véhicule, avant de le percuter, a priori volontairement, et de poursuivre sa route. Il ne partira pas loin. Une fois stationné, le chauffard tentera de grimper sur les rochers avant de tomber.

« Je me suis réveillé à l’hôpital »

Secouru par les pompiers, l’homme est transporté à l’hôpital. Les analyses révèlent une alcoolémie de 3,70 grammes d’alcool par litre de sang et une consommation de cannabis. « Je suis allé chez des amis et j’ai bu deux verres de rosé. Ensuite, je me suis réveillé à l’hôpital. On a dû me droguer », s’est défendu le chauffard à la barre du tribunal, rapporte Le Télégramme. Des témoins auraient d’ailleurs confirmé son témoignage.

Déjà connu pour des faits similaires, le prévenu a été condamné à huit mois de prison dont quatre avec sursis et une interdiction de conduite de tout véhicule terrestre pendant deux ans.