VIDEO. Présidentielle: Marine Le Pen sifflée et victime de jets d’œufs en Bretagne

ELECTION La candidate était en visite de terrain dans une entreprise de Dol-de-Bretagne...

C. A. et J. G.
— 
Marine Le Pen lors de sa visite à Dol-de-Bretagne, le 4 mai 2017.
Marine Le Pen lors de sa visite à Dol-de-Bretagne, le 4 mai 2017. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

La Bretagne a longtemps été une terre hostile au Front national. Si Marine Le Pen l’avait oublié, certains militants sont venus le lui rappeler ce jeudi. En visite surprise chez un transporteur de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), la candidate frontiste a été accueillie par des sifflets et des slogans comme « dehors les fachos ». A la sortie de sa voiture, Marine Le Pen a également essuyé des jets d’œufs, balancés par la cinquantaine de militants présents.



Entourée de son service d’ordre, la candidate Front national s’est alors empressée de pénétrer dans les locaux du transporteur Guisnel, qui l’accueillait. Elle en est ressortie un peu plus tard pour échanger avec le patron de la société. Marine Le Pen s’est ensuite autorisé un petit tour de parking à bord d’un camion.

En meeting en Picardie ce soir, la candidate du Front national espérait sans doute glaner quelques voix en Bretagne, où elle n’a récolté que 15,3 % des suffrages au premier tour. Dans le canton de Dol-de-Bretagne où elle était en visite, Marine Le Pen a cependant obtenu des scores bien supérieurs, dépassant parfois les 30 % dans les petites communes rurales situées non loin du Mont Saint-Michel, dont elle a fait son emblème.