Rennes: Le père droguait et enivrait ses filles avant de les violer

JUSTICE Il est jugé devant la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine…

C.A.

— 

La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes.
La cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il aurait agi ainsi pendant des années. Depuis mardi, un homme de 57 ans est jugé par la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine pour des viols et agressions sexuelles sur plusieurs femmes, notamment des mineures.

C’est sa propre fille qui avait révélé les faits en 2011, expliquant que son père avait abusé d’elle, après l’avoir droguée, rapporte Ouest-France.

Le prévenu nie les faits

D’autres victimes s’étaient alors fait connaître, dénonçant des faits similaires. Une autre de ses filles, mais aussi l’une de ses anciennes compagnes, expliquent qu’elles ont été saoulées et droguées avant d’être agressées.

Au premier jour de son procès, le prévenu a nié les faits, reconnaissant seulement fournir de l’alcool et du cannabis à ses filles « plutôt que d’aller dans la rue acheter n’importe quoi ». Le procès se poursuit ce mercredi et devrait prendre fin jeudi.