Nantes, Rennes et le Mont Saint-Michel associés pour capter les touristes étrangers

TOURISME Un circuit clé en main sera proposé...

C.A.

— 

La plage de Bon Secours à Saint-Malo, ici en juillet 2016. Lancer le diaporama
La plage de Bon Secours à Saint-Malo, ici en juillet 2016. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

De Nantes au Mont Saint-Michel, en passant par Rennes et Saint-Malo. Ce nouveau circuit touristique qui sera proposé l’an prochain aux tour-opérateurs marque la volonté des deux capitales de région de capter les touristes étrangers venus en France visiter les remparts de la cité corsaire et la Merveille.

Un budget de 85.000 euros 

Surfant sur la tendance au tourisme urbain, Rennes et Nantes se sont associé pour s’incruster dans ce séjour clé en main, qui sera mis en vente en 2018. Jeudi, les élus de Rennes Métropole ont approuvé le financement de cette opération à hauteur de 34.000 euros. Nantes Métropole et le Voyage à Nantes verseront la même chose, Saint-Malo moitié moins.

« Nous voulons trouver des choses qui sortent de l’ordinaire. De l’art, de la gastronomie, des lieux atypiques », explique Michel Gautier, vice-président de Rennes Métropole en charge du tourisme. « Nous ciblons avant tout les touristes d’Amérique du Nord, du Japon, de Corée du Sud ou de Chine », poursuit l’élu.

De Saint-Nazaire à la Normandie

Ce voyage au fil de l’eau de huit jours et sept nuits partira de Saint-Nazaire et du parc de Brière pour remonter la Loire jusqu’à Nantes et filer en direction de Rennes puis Bécherel. Les touristes suivront ensuite le canal d’Ille-et-Rance et visiteront Hédé ou Dinan avant de rallier Saint-Malo et le Mont Saint-Michel.

Si les modalités doivent encore être précisées, le tarif le plus élevé de ce séjour est déjà connu. Il faudra compter entre 2.500 et 3.000 par personne pour la version « all inclusive ».