Attentat à Londres: Le dernier lycéen blessé de Concarneau est rentré

TERRORISME Il a été percuté par la voiture folle mercredi dernier...

C.A. avec AFP

— 

Le lycée Saint-Joseph de Concarneau, où trois élèves ont été blessés dans l'attentat qui a frappé Londres le 22 mars 2017.
Le lycée Saint-Joseph de Concarneau, où trois élèves ont été blessés dans l'attentat qui a frappé Londres le 22 mars 2017. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il était le dernier. Mardi après-midi, le troisième lycéen de Concarneau blessé mercredi dernier dans l’attaque qui a frappé Londres a pu regagner la Bretagne. Il est arrivé dans l’après-midi à l’aéroport de Quimper (Finistère), à bord d’un petit avion.

Placé en surveillance médicale

Heurté par la voiture folle sur le pont de Westminster, il était en soins dans la capitale britannique depuis un peu moins d’une semaine. Le jeune homme a été pris en charge par les secours à son arrivée sur le sol français et devra poursuivre sa convalescence dans l’hôpital local. L’adolescent « a été placé en surveillance médicale et son pronostic vital n’est pas engagé », indique un communiqué du centre hospitalier de Cornouaille, à Quimper.

>> A lire aussi : A Concarneau «tout le monde ne parle que de ça»

Ses deux camarades, moins gravement blessés,étaient arrivés à Quimper vendredi et samedi. Une ambulance les attendait sur le tarmac de l’aéroport afin de le conduire dans au centre hospitalier. Ils sont toujours hospitalisés dans l’établissement et « leur état de santé est stable ».

Un voyage scolaire

Les trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau se trouvaient à Londres dans le cadre d’un voyage scolaire. L’ensemble du groupe de lycéens qui participaient à ce voyage est rentré jeudi dernier en Bretagne. Une cellule psychologique a été mise en place.