Finistère: Une enveloppe suspecte prive les habitants de courrier

FAITS DIVERS De la poudre s’est échappée d’un pli jeudi soir…

C.A.

— 

Une boîte aux lettres de La Poste, ici à Rennes.
Une boîte aux lettres de La Poste, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le tri du courrier a été interrompu dans la nuit de jeudi à vendredi au centre de tri postal de Brest, rapporte Le Télégramme. Les agents ont découvert une enveloppe contenant de la poudre suspecte. Par mesure de sécurité, le tri a donc dû être interrompu. La grande majorité des habitants du Finistère ne devrait donc pas recevoir de courrier ce vendredi. Les Chronopost devraient être distribués, précise Ouest-France.

Déjà un cas à Rennes mardi

Les premières analyses de la poudre n’ont pas permis de l’identifier. La préfecture a donc ordonné l’évacuation du bâtiment jeudi soir. De nouvelles analyses doivent être menées pour déterminer le contenu de cette enveloppe suspecte.

Mardi, un étage de la CPAM a dû être évacué en raison de la découverte d’une enveloppe au contenu suspect. Après analyse, la poudre s’est avérée être du sucre.