Rennes: Pour agrandir votre appartement, partagez une pièce avec vos voisins

LOGEMENT Le bailleur social Néotoa teste ce nouveau concept...

Camille Allain

— 

A l'entrée de la
A l'entrée de la — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le constat n’est pas nouveau : les habitants d’immeubles se parlent de moins en moins. Pour les inciter à faire connaissance, les bailleurs sociaux multiplient les innovations : résidences intergénérationnelles, autoconstruction, pièces de vie commune… Dernière idée en date, la « pièce à la demande ».

Pour une heure, un jour ou une nuit

Imaginée par des chercheurs de la fondation Rennes 1, cette pièce va être testée dans un immeuble du bailleur Néotoa. Situé entre deux appartements, cet espace de 10 m² peut être utilisé par les deux ménages, soit en usage privé, soit en usage partagé, pour une heure, une journée, une nuit ; voire une semaine. « On peut imaginer qu’elle puisse servir de chambre d’appoint quand on reçoit de la famille. Ou bien pour une assistante maternelle qui a besoin d’installer un lit. Mais on peut aussi la voir comme une pièce à vivre pour regarder un film avec ses voisins », avance Michele Dominici, chercheur de la chaire « Habitant intelligent et innovation » à l’origine du projet.

Des meubles modulables

Pour connaître l’occupation des lieux, un système de lumière de couleur a été installé, relié à un simple interrupteur. « Dans un premier temps au moins, il y aura un système de réservation de la pièce », poursuit le scientifique. Pour l’instant, la pièce reste vide mais elle sera rapidement meublée avec des éléments modulables.

Pour le bailleur Néotoa, l’idée est avant tout « de recréer du lien social » entre les occupants. « Nous avons de nombreuses familles qui sont intéressées. Cela peut permettre de diminuer un peu le coût du logement », poursuit Sandra Leblond, chargée du projet à Néotoa. Le bailleur suivra pendant un an l’utilisation de cette pièce, avant d’en tirer une analyse sociologique afin de déterminer les besoins de chacun.

Quatre projets du même type devraient voir le jour dans la résidence intergénérationnelle que Néotoa construit dans le quartier Beauregard. « C’est une vraie solution pour faire cohabiter une famille avec une personne âgée », estime Sandra Leblond.