Rennes: Chauffeur poids lourds, Paul rêve d’enfiler l’écharpe de Mister France

CONCOURS Paul Ménard représentera la Bretagne mardi soir à Paris…

Jérôme Gicquel

— 

Âgé de 28 ans, Paul rêve d'intégrer une agence de mannequins après le concours.
Âgé de 28 ans, Paul rêve d'intégrer une agence de mannequins après le concours. — Thomas PX

Conducteur de poids lourds chez Suez Environnement, Paul Ménard a quitté son poste à Vitré en fin de semaine dernière pour rejoindre la capitale. Originaire d’Essé au sud-est de Rennes, le jeune homme de 28 ans participera comme quinze autres candidats à l’élection de Mister France mardi soir sur la scène du Palace à Paris.

Après une première participation il y a trois ans, Paul Ménard croit cette fois dur comme fer en ses chances. « La concurrence s’annonce rude car il n’y a que des beaux garçons. Mais j’espère bien gagner cette année », assure-t-il.

Il souhaite intégrer une agence mannequins

Pour séduire le jury, le candidat breton misera bien sûr sur son physique de play-boy sculpté en salle de fitness. « Mais je ne suis pas trop gonflette. Je ne suis pas là pour exhiber mes muscles devant tout le monde. » Pas trop stressé par le concours, Paul promet de se la jouer décontracté. « Je vais essayer d’être naturel. Charmant et souriant comme dans la vie de tous les jours », souligne le jeune homme, toujours célibataire.

Passionné par l’univers glamour de la mode depuis ses 20 ans, Paul Ménard espère bien intégrer une agence de mannequins ou taper dans l’œil d’un recruteur à l’issue du concours. « Je vais tout faire pour tenter de percer dans la mode. Ce concours va me permettre de gagner en confiance et de me mettre en valeur », poursuit Paul, qui garde toutefois les pieds sur terre. « Mais je n’envisage pas pour autant de quitter mon emploi. L’élection de Mister France est moins médiatique que celle de Miss France, on ne peut pas vivre que de cela. »