Lorient: Deux ans de prison pour un père qui avait maltraité son bébé

JUSTICE Le nourisson présentait plusieurs fractures lors de son hospitalisation...

J.G.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un père de famille de 27 ans habitant Hennebont dans le Morbihan était jugé mercredi devant le tribunal correctionnel de Lorient pour des violences sur son bébé. L’affaire avait démarré le 17 mars 2016 par un signalement du centre hospitalier de Brest adressé au parquet de Lorient, précise Le Télégramme. Les médecins soupçonnaient alors un cas de syndrome du bébé secoué chez un nourrisson admis pour une opération chirurgicale.

« Un enfant martyrisé » selon le vice-procureur

Lors de son hospitalisation, le bébé souffrait d’un double hématome sous-dural et d’une fracture de la clavicule. Une autre fracture costale et des hématomes sur les fesses et les joues, plus anciens, avaient également été constatés. « Sauf à avoir été pris dans un carambolage, on a affaire à un enfant martyrisé », a indiqué le vice-procureur, cité par le quotidien.

>> A lire aussi : Un nourrisson retrouvé mort, son jumeau gravement blessé à Brest

Réfutant les violences sur son fils, le père de famille a toutefois admis à la barre avoir saisi son enfant par le thorax « pendant quatre ou cinq secondes » pour lui dégager les bronches. Le tribunal n’a pas cru à sa version et l’a condamné à deux ans de prison ferme.