Bretagne: Il roule 30 kilomètres à contresens sur la quatre voies et ne s’en souvient pas

JUSTICE Un septuagénaire était jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc…

J.G.
— 
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici entre Rennes et Nantes.
Illustration d'un contrôle de gendarmerie ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le drame avait été évité de peu le 25 décembre dernier sur la RN12 entre Guingamp et Saint-Brieuc. Prévenus par des automobilistes, les gendarmes avaient pris en chasse un véhicule qui circulait en contresens sur la quatre voies.

Refusant de s’arrêter, le conducteur avait poursuivi sa course folle en direction de Rennes sur près de 30 kilomètres, rapporte Ouest-France.

Le septuagénaire souffre de troubles cognitifs depuis 2002

Après avoir percuté un véhicule arrivant en face, la voiture avait fini sa course encastrée dans une barrière de sécurité. Interpellé et placé en garde à vue au commissariat, le chauffard, âgé de 77 ans, affichait un taux d’alcoolémie de 0,49 gramme par litre de sang.

A la barre, le septuagénaire a indiqué qu’il ne se souvenait pas d’avoir roulé à contresens ni d’avoir provoqué d’accident, précise le quotidien. Souffrant de troubles des fonctions cognitives depuis un accident d’anesthésie en 2002, il a finalement été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Son permis lui a également été confisqué et il a désormais interdiction de le repasser avant trois ans.