Rennes: Un chauffeur routier interpellé pour le viol d’une auto-stoppeuse

FAITS DIVERS Les faits s’étaient déroulés en novembre 2015…

J.G.
— 
Les faits s'étaient déroulés en novembre 2015 sur l'aire de repos de La Chaîne le long de l'A84.
Les faits s'étaient déroulés en novembre 2015 sur l'aire de repos de La Chaîne le long de l'A84. — Google Street View

Plus d’un an après le viol d’une jeune femme de 27 ans sur l’aire de repos La Chaîne en bordure de l’A84 sur l’axe Rennes-Caen, on apprend aujourd’hui que le violeur présumé a été interpellé au printemps 2016 dans le sud de la France, selon des informations révélées par Ouest-France. Il s’agit d’un chauffeur d’origine biélorusse vivant en Espagne qui effectuait pour le compte d’une société basée au Portugal du transport de fret sur l’agglomération rennaise.

Lors de son interpellation, les gendarmes ont découvert à son domicile des objets appartenant à la victime, précise le quotidien. Les analyses ADN ont également permis de l’identifier comme le violeur de la jeune femme. Mis en examen pour viol, il a été placé en détention provisoire à la prison de Vezin-Le-Coquet dans l’attente de son procès. L’instruction du dossier est toujours en cours.

La jeune femme retrouvée à moitié dénudée en bordure de l’A84

En novembre 2015, la gendarmerie de Vitré avait ouvert une enquête après l’agression sexuelle d’une auto-stoppeuse à hauteur de la commune de La Chapelle-Saint-Aubert en Ille-et-Vilaine. C’est un automobiliste qui avait signalisé la présence de la jeune femme, à moitié dénudée et en état de choc, en bordure de l’A84.

La jeune femme avait passé la nuit de samedi à dimanche dans une discothèque à Rennes. Sans moyen de locomotion pour rentrer chez elle à Châteaubourg, elle s’était alors décidée à faire du stop. Prise par un chauffeur routier au niveau de Chantepie, la jeune femme, alcoolisée, s’était assoupie. Le chauffeur routier l’avait alors forcée à une relation sexuelle avant de la laisser sur l’aire de repos.