Rennes : Le Gourmet Vagabond a garé son camion pour ouvrir son restaurant

RESTAURATION Marc Dagonet a été l’un des premiers à ouvrir un food-truck à Rennes…

Camille Allain

— 

Marc Dagonet a créé Le Gourmet Vagabond, l'un des premiers food-truck de Rennes, et a ouvert son restaurant Le Gourmet en ville.
Marc Dagonet a créé Le Gourmet Vagabond, l'un des premiers food-truck de Rennes, et a ouvert son restaurant Le Gourmet en ville. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

En 2013, il avait flairé le bon coup. Voyant le succès du Camion qui fume à Paris, Marc Dagonet avait été l’un des premiers à ouvrir son food-truck à Rennes. Pendant trois ans, il a servi tous les midis ses burgers entièrement réalisés à base de produits locaux dans son restaurant mobile Gourmet Vagabond, stationné sur la place Hoche.

«Pas suffisamment rentable»

Mais en septembre, il a raccroché, après un bel été passé à Saint-Malo. « Le camion n’était pas suffisamment rentable. On a piqué l’idée aux Américains mais on n’a pas les mêmes habitudes alimentaires, ni le même climat. Ici, ça marche bien quand il fait beau et que les gens peuvent manger dehors. Mais bon à Rennes, la météo… », lance Marc Dagonet.

L'ancien Papagayo a été entièrement redécoré pour laisser place au restaurant Le Gourmet en ville.
L'ancien Papagayo a été entièrement redécoré pour laisser place au restaurant Le Gourmet en ville. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le restaurateur n’a pas pour autant abandonné son camion, qui continue de bourlinguer sur des événements publics comme le Marché à manger ou des festivals, mais aussi privés, comme pour des mariages. Il reviendra également l’été à Saint-Malo, en face de la plage à Rothéneuf. « Le Gourmet Vagabond, c’est une expérience formidable. Ça m’a permis de connaître le métier et de rencontrer plein de gens du milieu. Aujourd’hui, il y a une forte concurrence, car ils sont très nombreux ».

L'ancien Papagayo a été entièrement redécoré pour laisser place au restaurant Le Gourmet en ville.
L'ancien Papagayo a été entièrement redécoré pour laisser place au restaurant Le Gourmet en ville. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Fort de cette première expérience dans la restauration, l’ancien directeur régional du groupe Beaumanoir a rapidement pensé à ouvrir son restaurant dans la capitale bretonne, comme l’a d’ailleurs fait Le Camion qui fume, à Paris. « Cela fait deux ans et demi que je cherche ». Il a enfin trouvé. Depuis 15 jours, Marc Dagonet est à la tête du Gourmet en ville, la déclinaison sédentaire de son food-truck. « Le midi, les gens ont parfois envie d’être au chaud, de ne pas manger au bureau devant l’ordi ou dans la salle de pause ».

 

Bon appétit ! Le gourmet en ville

Une publication partagée par Harker (@harkercosplay) le 18 Févr. 2017 à 3h57 PST

Installé à l’angle de la rue Vasselot à la place du Papagayo, il a conservé son ADN mais a évidemment étoffé sa carte. Le fameux burger « TGV » reste mais s’accompagne de plats de viande, de poissons et de menus végétariens, tous préparés avec des produits locaux et de saison. Titulaire de la licence IV, le Gourmet en ville reste ouvert le soir dans une version bar « avec des petits plats à partager ». Et pour l’instant, « ça fonctionne très bien », dixit le propriétaire.

 

J'ai dîné avec ma valentine préférée 😍 @heloob #dinerdefille #valentinesday #legourmetenville #rennes #lesrestosdelilibook

Une publication partagée par Charlotte (@lilibook) le 14 Févr. 2017 à 14h25 PST