Rennes: Encore au moins un mois d'arrêt pour le tunnelier Elaine

METRO Un affaissement a stoppé le creusement en novembre...

Camille Allain

— 

Le tunnelier Elaine, ici lors de la percée à la station Colombier à Rennes.
Le tunnelier Elaine, ici lors de la percée à la station Colombier à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Elaine est en arrêt prolongé. Stoppé depuis le 19 novembre et un affaissement du sol rue de Saint-Malo, le tunnelier chargé de creuser la ligne B du métro de Rennes va rester à l’arrêt au moins un mois de plus.

C’est ce que vient d’annoncer la Semtcar, société d’économie mixte pilotant le chantier pour le compte de Rennes Métropole.

Des travaux sur 70 mètres

« Il a été décidé d’étendre la zone de confortement avant de redémarrer Elaine. Une nouvelle phase de travaux va donc être engagée à l’avant du tunnelier, sur environ 70 mètres », explique la Semtcar, qui prévoit un chantier « d’environ un mois ».

>> A lire aussi : L'arrêt du tunnelier va-t-il retarder la livraison de la ligne B ?

Entamé début 2015, le creusement du tunnel a bien avancé, jusqu’à l’affaissement du sol dans le magasin Noz de la rue de Saint-Malo le 19 novembre. Depuis, des travaux de confortement ont été effectués et de nombreuses analyses ont été menées pour déterminer les raisons de cet incident.

Cinq kilomètres de tunnel profond ont déjà été creusés selon la Semtcar. Il en reste trois, qui devront être bouclés en 2017 pour ne pas retarder la livraison de la ligne B, annoncée pour 2020.

Des faits similaires se sont produits il y a quelques jours à Nice, où le tunnelier creusant la ligne de tramway a fait quelques dégâts en surface.