Rennes: La ville veut inciter les habitants à avoir la main verte

NATURE Il est désormais possible de jardiner dans l’espace public grâce au permis de végétaliser...

Jérôme Gicquel

— 

On pourra bientôt faire pousser des poireaux en plein cœur de ville à Rennes, comme ici sur la terrasse de la Maison de la consommation et de l'environnement
On pourra bientôt faire pousser des poireaux en plein cœur de ville à Rennes, comme ici sur la terrasse de la Maison de la consommation et de l'environnement — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Avoir son petit carré de terrain à cultiver quand on habite en ville n’est pas à la portée de tout le monde. Pour inciter les habitants à avoir la main verte, la ville de Rennes vient de lancer un permis de végétaliser comme cela existe depuis l’été 2015 à Paris.

A condition de respecter certaines conditions, il est désormais possible de créer des potagers dans les espaces publics, de faire pousser des plantes grimpantes sur les murs ou de fleurir les trottoirs en toute liberté. « Tout espace public peut être concerné à l’exception des parcs et des jardins municipaux », précise la ville.

Des légumes déjà cultivés sur l’espace public

Un appel à projets a été lancé il y a quelques jours sur le site de la métropole. « Chaque habitant est invité à mettre du vert dans la ville. Si le projet est retenu, on apportera une aide en cassant du bitume pour y planter des fleurs ou des légumes ou en mettant des graines à la disposition », souligne Daniel Guillotin, élu en charge de l’écologie urbaine à la ville de Rennes.

>> A lire aussi : Nantes: La ville encourage les habitants à fleurir et verdir les rues

Depuis dix ans, la ville de Rennes autorise déjà certains habitants, notamment dans le quartier Sud Gare, à végétaliser les murs et les trottoirs. « Il y a déjà des plantations sur 2,5 kilomètres de trottoir », poursuit l’élu. L’initiative de la ville de Rennes n’est pas non plus sans rappeler celle des Incroyables Comestibles, un mouvement citoyen qui s’est donné pour mission de cultiver des légumes sur l’espace public et de les partager.