Corps découpé dans le Morbihan: Le suspect accuse sa compagne du meurtre

FAITS DIVERS Le couple a tenté de brûler le corps de la victime...

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'un gendarme, ici mobilisé en Ille-et-Vilaine.
Illustration d'un gendarme, ici mobilisé en Ille-et-Vilaine. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils se rejettent la faute. Placé en garde à vue après la découverte d’un corps découpé et partiellement calciné, un couple habitant Melrand (Morbihan) continue de s’accuser mutuellement du meurtre. D’après le parquet de Lorient, l’homme, âgé de 35 ans, assure que c’est sa compagne qui a tué la victime de plusieurs coups de couteau vendredi.

Des ossements dans la cheminée

Certaines parties du corps d’un homme ont été découvertes au domicile du couple. « Des ossements calcinés ont été retrouvés dans la cheminée, ainsi que le buste d’un homme découpé, dissimulé dans un sac-poubelle retrouvé dans un hangar tout proche du domicile », a précisé Laureline Peyrefitte, procureure de Lorient dans un communiqué.

Ils se sont connus en prison

Le couple habitant la maison a été placé en garde à vue. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’homme connaissait la victime, rencontrée en détention au centre pénitentiaire de Ploemeur (Morbihan) lors d’une période d’incarcération commune achevée récemment. Ce dernier rejette la faute sur sa compagne. Il a avoué l’avoir aidée « à démembrer le corps en vue de le brûler dans la cheminée ».

Les gardes à vue ont été prolongées et une autopsie est prévue mardi. D’après plusieurs témoins cités par Ouest-France, l’altercation se serait déroulée sur fond d’alcool et de drogue.