VIDEO. Rennes : Les bus électriques de Bolloré arriveront en novembre

TRANSPORTS Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a signé un pacte d’innovation vendredi…

Camille Allain
— 
Un Bluebus électrique de Bolloré stationné devant Rennes Métropole, à l'occasion de la visite du Premier ministre Bernard Cazeneuve.
Un Bluebus électrique de Bolloré stationné devant Rennes Métropole, à l'occasion de la visite du Premier ministre Bernard Cazeneuve. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’épisode de pollution aux particules fines a conforté Rennes Métropole dans son choix. A terme, l’agglomération veut que tous les bus du réseau exploité par Keolis soient électriques. L’annonce avait été faite par son président Emmanuel Couet en avril. C’est le constructeur Bolloré qui a été retenu. Les premiers modèles seront livrés en novembre, a-t-on appris ce vendredi à l’occasion de la visite du Premier ministre.

Un partenariat industriel

Bernard Cazeneuve, accompagné de Jean-Yves Le Drian et d’Emmanuelle Cosse, a pu monter dans un modèle Bluebus de douze mètres, élaboré pour la ville de Paris. « C’est une opération de communication pour montrer notre partenariat dans le développement industriel. Ce ne sont pas ces bus qui circuleront à Rennes », précise-t-on à la métropole.

Avant de rouler entièrement à l’électrique, Keolis va devoir attendre que Bolloré mette sur pied un bus articulé de 18 mètres entièrement électrique. Un modèle qui n’existe pas encore et qui sera à l’étude dans le cadre du partenariat industriel noué avec Bolloré. L’Etat apportera également une contribution financière, dans le cadre du pacte métropolitain d’innovation signé ce vendredi.

En novembre, la ligne 12 serait la première équipée en bus électriques. La ligne 6 viendra dans un second temps, quand les véhicules articulés auront été développés.