Limitations de vitesse en Bretagne: Automobilistes, vous pouvez être verbalisés

POLLUTION La vitesse a été abaissée de 20 km/h sur les voies rapides pour lutter contre la pollution...

C.A.

— 

Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes.
Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La mesure est entrée en vigueur depuis dimanche matin. Pour limiter les émissions de particules des véhicules, la vitesse maximale a été abaissée de 20 km/h sur toutes les voies rapides d’Ille-et-Vilaine, des Côtes d’Armor et du Morbihan. Les trois départements subissent depuis plusieurs jours une importante pollution aux microparticules, générées par les moteurs diesel mais aussi par le chauffage.

Les panneaux sont trompeurs

Si la vitesse a été abaissée de 20km/h, les panneaux en bord de route continuent pourtant d’indiquer la vitesse maximale habituelle. Seuls les panneaux lumineux gérés par la DirOuest précisent les restrictions. Et encore. Lundi et mardi matin, tous n’étaient pas paramétrés aux abords de Rennes

Dans ces conditions, les automobilistes sont-ils tous informés des nouvelles limitations en vigueur ? « La police et la gendarmerie sont très mobilisées pour le faire savoir », assure-t-on à la préfecture d’Ille-et-Vilaine. Lundi, en fin de journée, les forces de l’ordre n’avaient pas communiqué l’information sur leurs réseaux sociaux. Iront-elles jusqu’à verbaliser en cas de non-respect ? « Elles en ont le pouvoir en tout cas ». Les radars fixes, en revanche, ne seront pas paramétrés pour appliquer ces limitations temporaires.

Pas d’amélioration avant jeudi

L’abaissement des vitesses restera en vigueur au moins jusqu’à mercredi soir et sera sans doute prolongé jusqu’à la fin de l’alerte aux microparticules. Aucune amélioration n’est attendue avant jeudi soir.