Bretagne: La vitesse abaissée en raison du pic de pollution aux microparticules

ENVIRONNEMENT Les mesures sont appliquées pour au moins 48h...

C.A.

— 

Alerte à la pollution aux microparticules. (Illustration) Lancer le diaporama
Alerte à la pollution aux microparticules. (Illustration) — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Automobilistes, vous allez devoir lever le pied. Depuis dimanche minuit, la vitesse a été abaissée de 20 km/h sur toutes les voies rapides de Bretagne. Il est donc interdit de rouler à 130 sur autoroute, où la vitesse maximale est limitée à 110 km/h. Sur les portions normalement à 110, le compteur ne pourra pas dépasser 90. La raison ? Une importante pollution de l’air par les microparticules en suspension.

La mesure, entrée en vigueur depuis samedi soir et qui sera valable pour au moins 48 heures (jusqu’à lundi soir), a été prise par le préfet d’Ille-et-Vilaine, en raison des fortes concentrations de microparticules relevées dans le département. Les préfets des trois autres départements bretons ont pris les mêmes mesures. Des contrôles de vitesse sur route et des contrôles anti-pollution seront par ailleurs réalisés par les forces de l’ordre.

D’autres mesures sont également entrées en vigueur comme l’interdiction de tout brûlage à l’air libre, ou la limitation de certains travaux générateurs de poussière, comme les chantiers de démolition.

Une pollution dans toute la partie nord

La pollution aux microparticules touche actuellement toute la partie nord de la France. La vague de froid entraîne notamment une hausse des émissions du chauffage au bois et au fioul, générateur de particules fines, tout comme les moteurs diesel.

La faible épaisseur de la couche d’air « respirable » entraîne, elle, une concentration des polluants. Les personnes les plus fragiles sont invitées à limiter leurs déplacements.