CES 2017: La Bretagne envoie ses start-up conquérir Las Vegas

NUMERIQUE Le salon américain sert de tremplin aux jeunes boîtes…

Camille Allain
— 
Des visiteurs du CES Las Vegas regardent des produits exposés. Illustration.
Des visiteurs du CES Las Vegas regardent des produits exposés. Illustration. — DAVID MCNEW / AFP

C’est LE rendez-vous incontournable du numérique. Ouvert ce jeudi, le Consumer electronic show Las Vegas (CES) verra défiler dans ses allées plusieurs centaines d’entreprises françaises spécialisées dans le digital.

Troisième pays le plus représenté derrière les Etats-Unis et la Chine, l’Hexagone a misé sur son label French Tech pour se faire une place au Nevada. Emmenées par leur réputation dans les télécoms, Rennes et la Bretagne s’imposent comme l’une des plus grosses délégations. Tour d’horizon des boîtes qui ont claqué 20.000 euros pour tenter de conquérir Vegas.

AMA, le jeu et les lunettes. Fondée par Christian Guillemot, l’un des frères à l’origine d’Ubisoft, la société Advanced Mobile Applications (AMA) a longtemps créé des jeux et applications pour mobile. Retenue par Google pour ses ambitieuses Google Glass ( aujourd’hui abandonnées), la société continue de travailler sur les lunettes connectées, notamment pour les visioconférences.

Klaxoon, la réunion plaisir. Comme l’an dernier, Klaxoon a annoncé avoir remporté le prestigieux trophée des Innovation Awards. Son produit ? Une petite boîte interactive permettant d’animer les réunions les plus ennuyeuses. Depuis, la société rennaise est en pleine croissance et a levé 5 millions d’euros en septembre.


Ticatag, pour retrouver ses clés. C’est la solution rêvée pour tous les étourdis. Fondée à Lannion, la société Ticatag propose des clés connectées et des lunettes connectées. Avec ses balises GPS, vous pourrez ainsi retrouver vos objets égarés grâce à votre mobile.

3D Sound Labs, casque du futur. Déjà présente à Vegas en 2016, la société rennaise 3D Sound Labs a présenté l’an dernier le premier casque 3D intelligent au monde, nommé 3D Sound One. Elle a depuis mis au point une solution offrant un son immersif et s’adaptant à tous les casques audio.

Energiency, l’énergie en temps réel. La start-up rennaise propose une solution de surveillance en temps réel des consommations énergétiques destinée aux industriels. En pleine croissance, Energiency devrait doubler ses effectifs dans les années à venir.

Smartviser, le test ultime. Batterie, mémoire, couverture réseau… En deux ans, le système de test de mobiles de Smartviser a déjà conquis de nombreux gros clients, comme Boulanger ou SFR. Ambitieuse, la société espère multiplier par cinq son chiffre d’affaires l’an prochain. Vegas pourrait y contribuer.

A noter que les Rennais Kerlink et MylodgEvent ainsi que les Vannetais de iot.bzh seront également du voyage dans le Nevada.