Bretagne: Un requin taupe retrouvé dépecé sur une plage

ENVIRONNEMENT Le requin figure pourtant sur la liste des espèces menacées…

Jérôme Gicquel

— 

Un requin taupe avait été observé par un plongeur en 2015 dans les eaux bretonnes.
Un requin taupe avait été observé par un plongeur en 2015 dans les eaux bretonnes. — Didier Brémont / YouTube

Des plaisanciers ont pêché accidentellement un requin taupe le 7 décembre à Ploumanac’h dans les Côtes d’Armor. Plutôt que le remettre à l’eau, ils l’ont ensuite débarqué et dépecé sur place, « très certainement en vue de la consommer », indique dans un communiqué l’Association pour l’étude et la conservation des sélaciens (Apecs).

Ce sont des témoins qui ont alerté l’association après avoir assisté à la scène. « Le débarquer comme cela est interdit. En cas de capture accidentelle d’un requin taupe, il faut le remettre à la mer, même s’il est mort », rappelle l’association.

Sa pêche est interdite en Europe depuis 2010

L’Apecs précise par ailleurs que le requin taupe figure sur la liste des espèces interdites pour la pêche professionnelle et que cette interdiction s’applique également pour les plaisanciers. En 1996, le requin taupe a été inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de disparition de l’Union internationale pour la conservation de la nature et sa pêche est interdite en Europe depuis 2010.

>> A lire aussi : La Bretagne, terre d’accueil privilégiée de requins géants

Inoffensif pour l’homme car se nourrissant essentiellement de poissons et de crustacés, le requin taupe « fait parler de lui dans les Côtes d’Armor depuis quelque temps », rappelle l’Apecs. L’an dernier, un plongeur avait ainsi filmé l’espèce dans les eaux du Trégor.