Stade Rennais: «S'il est encore disponible, peut-être qu'on regardera»... Bon alors, il vient ou il vient pas, Ødegaard?

FOOTBALL Le feuilleton norvégien pourrait bien continuer au mois de janvier...

Jeremy Goujon

— 

Le Norvégien Martin Ødegaard (au centre) sur le banc du Real Madrid, en mars 2016.
Le Norvégien Martin Ødegaard (au centre) sur le banc du Real Madrid, en mars 2016. — A. Saiz / AP / Sipa

Avant de partir en vacances pour une grosse semaine (la reprise de l’entraînement à la Piverdière est fixée au 29 décembre), les joueurs du Stade Rennais auront « un dernier coup de collier » à donner mercredi soir, à Lille (20 h 50).

Objectif 30 points

Alors que les Rouge et Noir ont « évidemment la volonté de figurer le mieux possible à la trêve » selon Christian Gourcuff, leur entraîneur se projette déjà sur « l’alléchante poule retour ». Une deuxième partie de saison qui débutera comme toujours par le mercato d’hiver.

« Ça va nous permettre d’envisager les choses différemment, pose Gourcuff. L’effectif sera de toute manière remodelé, d’une façon ou d’une autre. Je partais un peu dans l’inconnu au mois d’août, maintenant c’est beaucoup plus clair dans ma tête. Des joueurs vont être amenés à évoluer à un autre niveau lors de la phase retour. Je suis donc optimiste, même s’il vaut mieux aborder la suite avec 30 points [en possédant actuellement 27, le SRFC n’a plus atteint la trentaine d’unités à mi-parcours depuis quatre ans]. »

>> A lire aussi : Mercato: Pourquoi Martin Ødegaard (s'il vient) va faire parler du Stade Rennais... en bien et en mal

Ødegaard, c’est compliqué

S’appuyant déjà sur un groupe bien étoffé (39 éléments), le technicien breton a confirmé préférer « travailler avec ceux que [j’ai], plutôt que spéculer sur des arrivées ». Cela corrobore l’annonce faite le week-end dernier à propos du jeune milieu offensif norvégien Martin Ødegaard (Real Madrid), soudainement rayé (?) de la liste des cadeaux. Un dossier pour le moins particulier sur lequel Christian Gourcuff a tenu spontanément à s’exprimer, lundi.

« Son arrivée a effectivement été envisagée en août, mais ça s’est vite refermé sur le plan administratif. On savait qu’il fallait attendre sa majorité [obtenue le 17 décembre]. Après, on a entretenu des contacts avec le joueur. Il est venu au Roazhon Park, je l’ai rencontré. Il m’a fait une très bonne impression, en plus avec son père qui a la tête sur les épaules. Mais en aucun cas je n’ai dit il y a trois semaines : "Ødegaard signera à Rennes". Ce n’est pas un problème d’argent, mais un problème essentiellement sportif, et aussi moral. Il vaut mieux favoriser l’éclosion d’un jeune du club. »

Paradoxalement, le coach n’a pas tout à fait fermé la porte à Ødegaard. « Son agent a dit qu’il ne viendrait pas à Rennes… Je ne sais pas ! On peut aussi avoir des départs qui changent la donne au mois de janvier. S’il est encore disponible, peut-être qu’on regardera. Mais les choses se feront tranquillement, et surtout, de manière réfléchie. » Vivement l’année prochaine pour connaître (enfin) le dénouement du feuilleton…