Rennes: Saturé, le parking relais de La Poterie va être agrandi

TRANSPORTS Il faudra attendre 2020 pour voir la capacité doubler…

C.A.
— 
Le parc-relais de La Poterie à Rennes.
Le parc-relais de La Poterie à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

« A La Poterie, c’est souvent l’anarchie ». Dans cet article vieux de plus de trois ans, 20 Minutes faisait déjà écho des difficultés de circulation et de stationnement aux abords du terminus de la ligne de métro rennaise. Les chauffeurs de bus râlaient, les automobilistes se garaient n’importe où et les piétons étaient perdus. Si la création d’une aire de covoiturage en 2015 a fluidifié le trafic, le problème de capacité du parking se pose toujours. Jeudi soir, les élus du conseil de Rennes Métropole ont donc voté en faveur de l’agrandissement de l’ouvrage.

Saturé très tôt dans la journée

Un nouveau parking de quatre étages sera donc construit juste à côté de l’existant, sur un terrain en herbe qui ne servait guère. « La Poterie est victime de son succès. Le parking est saturé très tôt dans la journée », concède Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes Métropole en charge des transports. Il faudra cependant attendre 2020 et l’arrivée de la seconde ligne de métro pour en profiter. « L’ouvrage offrira un peu plus de 400 places, soit une capacité totale de 700 places », poursuit l’élu.

La métropole garde en plus un peu de foncier sous le coude, en cas de besoin d’un nouvel agrandissement. Des locaux commerciaux pourraient également être installés le long de la rue de Vern, mais pas avant plusieurs années.

Plus de 7,5 millions d’euros

Souvent gênée par les voitures, la circulation des bus sera également revue et les quais seront déplacés. Le dépose-minute, très utilisé par les covoitureurs et souvent débordé, sera également agrandi. L’ensemble du projet est chiffré à plus de 7,5 millions d’euros.

Le parking-relais de La Poterie, à Rennes, sera agrandi. Le futur emplacement est ici indiqué en rouge.
Le parking-relais de La Poterie, à Rennes, sera agrandi. Le futur emplacement est ici indiqué en rouge. - Rennes Métropole

Les autres parkings-relais, eux aussi bien chargés mais construits sous terre, ne pourront pas être agrandis. Pour les désengorger, la métropole compte sur les trois nouvelles aires de stationnement de 2.000 places au total qui ouvriront en même temps que la ligne B à Saint-Jacques, aux Gayeulles et Vialsilva. « On sait qu’il y aura un report vers ces parkings », assure Jean-Jacques Bernard.