Les allocataires du RSA sont surveillés en Alsace. (Illustration)
Les allocataires du RSA sont surveillés en Alsace. (Illustration) — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

SOCIAL

RSA: Première baisse du nombre de bénéficiaires en Ille-et-Vilaine

Fin 2016, 16.700 personnes percevaient le revenu de solidarité active…

C’est un événement historique. Depuis l’instauration du RSA en juin 2009, jamais le nombre de bénéficiaires n’avait cessé d’augmenter en Ille-et-Vilaine. Pour la première fois depuis sept ans, ce chiffre est en recul.

11.000 bénéficiaires en 2009, 16.700 en 2016

« Nous avons observé la tendance sur ces six derniers mois. Et nous constatons une légère baisse », assure Jean-Luc Chenut, président socialiste du conseil départemental. De 17.500 bénéficiaires avant l’été, le nombre a reculé pour se stabiliser autour de 16.700 en cette fin d’année, soit une baisse de 4,3 %. « C’est encourageant. Cela s’inscrit dans un contexte plus global avec une baisse du chômage de 0,4 point dans le département », poursuit le président.

Des chiffres proches de ceux de 2013. Mais bien au-dessus de ceux lors du lancement en 2009. Le département, qui gagne 10.000 habitants par an, comptait alors un peu moins de 11.000 bénéficiaires du RSA.

Une tendance nationale

La hausse continue du nombre de bénéficiaires pénalisait surtout les comptes du conseil départemental, principal financeur du revenu de solidarité active. Cette tendance apparaît donc comme une bonne nouvelle, alors que l’assemblée départementale sera réunie ce jeudi et vendredi pour débattre des orientations budgétaires. Sauf que la revalorisation récente du RSA annulera tout ce bénéfice. « Je ne suis pas contre cette revalorisation, mais elle est encore une fois à notre charge », regrette Jean-Luc Chenut.

A noter que la baisse du nombre de bénéficiaires du RSA s’est aussi traduite au niveau national, qui connaît là aussi son premier recul. Fin juin, 47.000 foyers de moins avaient quitté la prime d’activité pour « retomber » au RSA socle.