Bars en Trans: Le plein de musique servie au comptoir

#20MINUTESENTRANS Plus d’une centaine de groupe sont programmés jusqu’à samedi…

Jérôme Gicquel

— 

Un concert aux Bars en Trans en 2014 au Bar'Hic à Rennes.
Un concert aux Bars en Trans en 2014 au Bar'Hic à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Deux festivals en un seul week-end et plus de 200 groupes à découvrir en seulement trois soirs. Voilà le menu orgiesque qui s’annonce à Rennes avec la 38e édition des Trans Musicales mais aussi la 20e cuvée des Bars en Trans. Le festival investira cette année seize lieux de la ville, avec des bistrots historiques comme le Bar’Hic, le Ty Anna ou le Mondo Bizzaro. Des revenants seront aussi de la partie avec le Papier Timbré ou le Gatsby Club, anciennement Muséum Café, ainsi qu’un petit nouveau le Penny Lane Club.

« Festival des jeunes talents et de l’émergence », selon son directeur artistique Philippe Le Breton, les Bars en Trans s’évaderont aussi des troquets ce week-end avec plusieurs concerts et spectacles programmés en dehors des bars. Ce sera le cas à l’Hôtel Pasteur qui accueillera samedi Nicolas Rey et Mathieu Saïkali pour la lecture musicale « Les garçons manqués » ou à la chapelle Saint-Yves où l’artiste rennais Le Comte posera ses synthés.

Récemment classée au titre des monuments historiques, la piscine Saint-Georges prendra quant à elle des airs d’Ibiza avec un DJ set aquatique et une eau montée à 30° pour l’occasion.

Une programmation très rock cette année

Pour que les jeunes parents puissent également profiter du festival avec les bambins, les Bars en Trans programment un concert pour le jeune public au théâtre de la Parcheminerie. Le projet de l’Armada Production, baptisé Pick’O’Rama, plongera les jeunes spectateurs dans un univers rock et underground avec des courts-métrages qui seront diffusés pendant le concert.

Côté programmation, l’édition 2016 des Bars en Trans s’annonce plus rock que les autres années avec une scène garage en pleine ébullition. La chanson française ne sera pas non plus oubliée avec de jeunes pousses en devenir comme Gauvain Sers, Clara Luciani ou Eddy de Pretto.

Quelques groupes locaux seront également de la fête avec les énergiques The 1969 Club, Monstromery, The Valderamas ou la chanteuse pop Ladylike Lily.

>> A lire aussi : #TeamYolo, #TeamVieux et #TeamBreizh: Nos trois équipes pour suivre les Trans Musicales de Rennes