Trans Musicales: Les dix coups de cœur du boss Jean-Louis Brossard

#20MINUTESENTRANS Le programmateur nous décrypte l’affiche de la 38e édition qui démarre ce mercredi soir…

Jérôme Gicquel

— 

Jean-Louis Brossard dirige les Trans Musicales depuis la création du festival en 1979.
Jean-Louis Brossard dirige les Trans Musicales depuis la création du festival en 1979. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Avec plus d’une centaine de groupes programmés pendant cinq soirs, la 38e édition des Trans Musicales qui démarre ce mercredi soir promet encore d’être riche en découvertes musicales. Pour y voir un peu plus clair, Jean-Louis Brossard nous dévoile ses dix coups de cœur. Un exercice qui prend des allures de supplice pour le programmateur historique du festival pour qui « tous les groupes programmés sont des coups de cœur ».

1. Yuksek (jeudi à 0h10, hall 8 du Parc Expo)

C’est le seul nom un peu connu de cette édition. C’est le patron du label électro Party Fine. On l’avait déjà accueilli aux Trans en 2007. Il vient cette fois présenter en live son troisième album, plus soul et disco, dans lequel il a fait appel à plein d’invités, avec notamment les Rennais du groupe Her ou la chanteuse grecque Monika. Persone n’a encore vu son live, ça risque d’être un grand moment.

2. BCUC (samedi à 0h20, hall 8 du Parc Expo)

C’est un groupe sud-africain originaire de Soweto dans la banlieue de Johannesburg. C’est le premier nom que j’ai posé cette année dans la programmation. Ils sont six sur scène avec un mélange de guitare, basse, percussions et des voix incroyables. Les morceaux peuvent parfois durer près de 20 minutes. Ce sera leur première date en Europe.

3. Reykjavikurdaetur (samedi à 2h10, hall 8 du Parc Expo)

C’est un collectif islandais avec une vingtaine de rappeuses féministes. J’adore leur flow avec des textes qui parlent de la condition féminine ou des violences faites aux femmes. Elles devraient envoyer du lourd sur scène.

4. Fishbach (de mercredi à dimanche à l’Aire Libre)

C’est une jeune chanteuse originaire de Charleville-Mézières. Je l’ai vue jouer pour la première fois dans un bar rue de Saint-Malo à Rennes. Elle était seule sur scène avec sa voix et sa guitare. Je l’ai revue à Bourges et je lui ai demandé si elle avait un projet avec des musiciens. C’est comme ça que je lui ai proposé le projet à l’Aire Libre où elle sera entourée d’un groupe en live avec une création spécialement conçue pour les Trans.

5. Barbagallo (vendredi à 14h au théâtre du Vieux Saint-Etienne)

Il joue de la batterie dans le groupe Tame Impala ou avec Bertrand Burgalat ou Tahiti 80. Il vient cette fois pour un projet solo dans lequel il chante en français. Il est soutenu par le collectif La Souterraine. On le programme cette année au théâtre du Vieux Saint-Etienne sur le créneau du midi qui n’était pas utilisé jusqu’à présent.

6. Tiggs Da Author (vendredi à 0h, hall 9 du Parc Expo)

C’est un chanteur anglais d’origine tanzanienne, un vrai entertainer qui mélange la soul et une pop funky. On le compare parfois à Curtis Harding ou Pharell Williams. Son morceau Georgia est pour moi le tube de l’année. J’ai adoré le disque et je crois beaucoup en lui sur scène.

7. Anna Meredith (jeudi à 22h45, hall 8 du Parc Expo)

Elle propose une musique assez inclassable, un peu dans l’esprit d’Olivier Mellano. C’est une Anglaise qui a déjà composé un opéra et qui joue du violoncelle et de la clarinette. Elle sera accompagnée sur scène d’un violon, d’une batterie, d’un tuba. Cela devrait surprendre le public et le faire sortir de son confort.

8. Nova Twins (vendredi à 1h10, hall 3 du Parc Expo)

C’est un jeune duo féminin, une guitariste et une bassiste, que j’ai découvert au festival The Great Escape à Brighton. C’est très énergique sur scène, un mélange de rock et de hip-hop.

9. Comah (samedi à 1h20, hall 9 du Parc Expo)

C’est un jeune artiste de Toulouse qui fait de la musique électro, plutôt techno. Il viendra présenter son premier live aux Trans après avoir déjà fait de nombreux DJsets.

10. Stolen (jeudi à 21h15, hall 8 du Parc Expo)

C’est un jeune groupe chinois, originaire de la province du Chengdu. Ils proposent une musique pop et électro, influencée par Joy Division et la scène de Manchester. La scène asiatique sera d’ailleurs en force cette année avec The Barberettes ou Tsushimamire.