Bretagne: Les touristes se sont faits plus discrets cet été

ECONOMIE Après trois années de hausse, la fréquentation touristique a reculé de 4,9% cette année…

Jérôme Gicquel

— 

Des touristes sur la plage de Dinard.
Des touristes sur la plage de Dinard. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Même si l’été nous semble déjà bien loin, il est l’heure pour les professionnels du tourisme de faire les comptes. Et selon l’Insee, le bilan n’est pas très bon en Bretagne. Après trois années de hausse, la région a ainsi enregistré une baisse de fréquentation de 4,9 % par rapport à 2015. Avec 16,5 millions de nuitées enregistrées de mai à septembre, la Bretagne se maintient au 7e rang national, juste derrière les Pays de la Loire.

>> A lire aussi : Qui sont les gagnants et les perdants de l’été en Bretagne ?

Les Britanniques ont boudé la région cet été

Pour expliquer ce recul, l’Insee avance plusieurs raisons à commencer par un calendrier particulièrement défavorable cette année en mai avec moins de ponts que les autres années. Résultat, la fréquentation touristique a chuté sur ce mois de 13,7 %. « Le contexte social tendu a aussi pu éloigner les touristes de la Bretagne », ajoute l’Insee, en référence notamment aux nombreuses manifestations contre la loi Travail dans les rues de Rennes.

>> A lire aussi : Hôtellerie: Et la région la plus hospitalière de France est…

La clientèle étrangère a également boudé la région cette année, avec un recul de la fréquentation de 8,2 % sur la saison et même de 11,2 % pour la seule clientèle britannique. « La nette dépréciation de la livre à la fin juin suite au Brexit a pu engendrer des décisions de report ou d’annulation de séjours touristiques. Les Britanniques ont également pu s’orienter vers d’autres formes d’hébergements comme les locations ou Airbnb », précise l’Insee.