Le bras-droit de Macron lâche les rênes des socialistes en Bretagne

POLITIQUE Richard Ferrand «se met en retrait» de la présidence du groupe…

C.A. avec AFP

— 

Le député du Finistère et soutien d'Emmanuel Macron, Richard Ferrand, ici au conseil régional de Bretagne le 18 décembre 2015.
Le député du Finistère et soutien d'Emmanuel Macron, Richard Ferrand, ici au conseil régional de Bretagne le 18 décembre 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils se connaissaient à peine quand le député du Finistère est devenu rapporteur de sa loi Macron. Mais depuis, Richard Ferrand et le fondateur du mouvement «En marche» sont inséparables. Premier soutien d’Emmanuel Macron, le Finistérien a décidé de se mettre « en retrait provisoire » de la présidence du groupe PS au conseil régional de Bretagne.

Des élus PS grondaient

Richard Ferrand est à la tête des socialistes depuis 2010 et la réélection de Jean-Yves Le Drian. Selon Le Mensuel de Rennes, plusieurs socialistes avaient récemment demandé « une clarification » de la position de leur président de groupe, principal soutien du fondateur du mouvement « En Marche ».

« J’ai à chaque étape de ces choix tenu informé Jean-Yves Le Drian. En plein accord, nous avons jugé qu’il convenait, jusqu’à fin juin 2017, que je me mette en retrait provisoire de la présidence de notre groupe socialiste et apparenté.e.s », a écrit Richard Ferrand sur son blog. Le député finistérien sera remplacé à la tête du groupe par « sa doyenne », Georgette Bréard.