Rennes: Trois semaines d’arrêt pour le chantier du métro suite à un effondrement dans un magasin

TRANSPORTS Des travaux d’investigation doivent démarrer ce lundi…

Jérôme Gicquel
— 
Du béton a été coulé  pour combler l'éboulement survenu samedi après-midi.
Du béton a été coulé pour combler l'éboulement survenu samedi après-midi. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Stoppé depuis samedi à la suite de  rue de Saint-Malo, le tunnelier va être au repos forcé pendant près de trois semaines. Dimanche soir, Elaine a avancé de quelques mètres, anneau par anneau, pour libérer la zone. Après une dizaine de mètres,  , précise la Semtcar, la société d’économie mixte chargée des travaux de la seconde ligne de métro.


« La zone touchée est stabilisée et très localisée »

Pour sécuriser la zone où s’est déroulé l’accident samedi après-midi, du béton a été coulé par une société privée afin de combler la partie supérieure de l’éboulement. « Les paramètres enregistrés sur le bâtiment impacté et les avoisinants ne montrent pas d’évolution », , confirmant ainsi que « la zone touchée est stabilisée et très localisée ».

Ce lundi, des travaux d’investigation et de confortement du terrain doivent être engagés depuis la surface, avec un chantier qui « devrait durer près de trois semaines », précise la Semtcar, qui doit communiquer de nouvelles informations dans la journée.