Ligue 1: Jimmy Briand sauve Guingamp, Jérémy Ménez plombe Bordeaux

FOOTBALL Les deux internationaux français ont connu des fortunes diverses lors du match nul entre l'EAG et les Girondins, ce dimanche (1-1)...

Jeremy Goujon

— 

Jimmy Briand a permis à Guingamp d'arracher un point face à Bordeaux.
Jimmy Briand a permis à Guingamp d'arracher un point face à Bordeaux. — F. Tanneau / AFP

Il s’en est fallu de peu, mais l’En Avant de Guingamp est toujours invaincu à domicile cette saison. Menés au score ce dimanche par les Girondins de Bordeaux, les Bretons ont arraché le point du match nul dans le temps additionnel (1-1), grâce à Jimmy Briand.

Un résultat qui permet aux hommes d’Antoine Kombouaré (5es) de conserver deux unités d’avance au classement sur ceux de Jocelyn Gourvennec.

  • L’EAG aime les (tout) derniers instants

Il y a deux semaines, à Dijon, le Belge Nill De Pauw avait évité la défaite aux Guingampais dans les ultimes secondes (3-3). Cette fois, c’est Jimmy Briand qui a endossé le costume de sauveur, en coupant du crâne un centre de Lucas Deaux (90e+3).

>> A lire aussi : Ligue 1: «Si Guingamp peut faire mieux que 7e en fin de saison? Espérons-le!», lance Francis Smerecki

Avec cette nouvelle réalisation tardive, les Rouge et Noir costarmoricains allongent leur série d’invincibilité, eux qui n’ont plus perdu depuis le 30 septembre, et le revers dans le Celtico à Rennes (1-0). D’ailleurs, l’EAG domine toujours le « championnat de Bretagne » en Ligue 1, puisqu’il devance d’un point le SRFC, tenu en échec samedi par Angers (1-1).

  • Lewczuk au top, le flop Ménez

Il n’a pas coûté cher (750.000 euros), mais il rapporte gros. Bonne surprise du début d’exercice côté girondin, la recrue polonaise Igor Lewczuk a encore gagné en popularité en inscrivant le premier but de la rencontre. Sur un coup franc parfaitement botté par Valentin Vada, le défenseur central trompait Karl-Johan Johnsson d’une déviation de la tête (22e).

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Sabaly est une révélation, Ménez a l'œil et Lewczuk apprend le français... Triaud fait le bilan des recrues

Insuffisant toutefois pour un Bordeaux certes solide, mais loin d’être génial, à l’image de Jérémy Ménez. L’international français aurait pu doubler la mise en seconde période, mais son penalty fut repoussé par le gardien guingampais (78e). Un loupé lourd de conséquences à l’arrivée…

  • L’hommage du Roudourou à Gourvennec

Il revenait pour la première fois dans les Côtes-d’Armor en tant qu'entraîneur de l'équipe adverse. Lui, c’est Jocelyn Gourvennec, salué comme il se doit par le public du Roudourou, notamment le Kop Rouge, lequel avait déployé une banderole où il était inscrit : « De l’histoire d’En Avant, vous avez écrit l’un des plus beaux chapitres » (l’adjoint de Gourvennec, Éric Blahic, étant également inclus dans les remerciements).

Les techniciens bretons ont bien cru jouer un mauvais tour à leur ancien club (2010-2016), ce qui aurait permis aux Girondins de revenir dans le Top 5 de la L1, deux mois après. Mais Briand en a décidé autrement…