Terrorisme : Un adolescent complice présumé de Rachid Kassim interpellé à Rennes

TERRORISME Il est soupçonné d’avoir enrôlé des jeunes via la messagerie Telegram…

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'un exercice du Raid, ici mené à Bordeaux en amont de l'Euro 2016 de football.
Illustration d'un exercice du Raid, ici mené à Bordeaux en amont de l'Euro 2016 de football. — SIPA

Un adolescent de 17 ans a été interpellé à son domicile à Rennes, mardi vers 6h du matin, par des hommes de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) et des membres du RAID. Selon LCI, qui révèle l’information, le jeune homme serait un complice présumé de Rachid Kassim, ennemi public numéro un des services de lutte contre le terrorisme.

Le réseau Telegram au centre de l’affaire

Le jeune homme interpellé, d’origine belge, a été présenté aux magistrats du parquet antiterroriste ce vendredi à Paris. Il devrait être mis en examen et poursuivi pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Selon LCI, le jeune Belge était très actif sur Telegram, la messagerie privilégiée des djihadistes, où il mettait en relation des jeunes de l’Hexagone avec Rachid Kassim. Il aurait notamment été en contact avec une jeune fille arrêtée à Melun et qui projetait de commettre « une action violente ».

Sa famille venait d’arriver à Rennes

Les enquêteurs s’interrogent sur la volonté de l’adolescent, né en Belgique, et dont la famille s’était récemment installée à Rennes, de vouloir passer à l’acte, selon une source proche de l’enquête.

Rachid Kassim, 29 ans, est notamment soupçonné d’avoir téléguidé les deux jeunes qui ont tué un prêtre dans son église fin juillet à Saint-Étienne du Rouvray, avant d’être abattus par les forces de l’ordre. Il est visé par un mandat d’arrêt international dans ce dossier.